Accueil > Partenaires > LGC UMR CNRS 5503 ENSIACET/INPT/UPS

Partenaires

[| Logo BRGM |]

LGC UMR CNRS 5503 ENSIACET/INPT/UPS

Le Laboratoire de Génie Chimique a été créé en 1965 et associé au CNRS en 1973. Il constitue une unité mixte de recherche (UMR) entre l’Institut National Polytechnique (INP) de Toulouse, l’Université Paul Sabatier (UPS) et le CNRS. Il est localisé sur deux sites à Toulouse, l’un à Toulouse Labège, et l’autre au sein du Complexe Scientifique de Rangueil.

Ses thèmes de recherche sont les réactions chimiques, les mélanges, les séparations, les interfaces et les systèmes dispersés, les procédés électrochimiques et l’élaboration de matériaux, la modélisation et la simulation de procédés, le génie industriel.

Potentiel humain :
103 chercheurs et enseignants-chercheurs et ingénieurs
56 techniciens et administratifs
114 doctorants et post-doctorants

Budget (2008)
Budget opérationnel (non consolidé) : 5,5M€ (85% de ressources propres, 15% des ressources issues des Etablissements de tutelle)

Le Laboratoire est organisé en 5 départements :

  • Département Génie des Interfaces et Milieux divisés,
  • Département Procédés Electrochimiques et Matériaux,
  • Département Réaction, Mélange et Séparation,
  • Département Bioprocédés et Systèmes Microbiens,
  • Département Procédés et Systèmes Industriels (PSI).

Le projet sera mené plus spécifiquement en partenariat avec le département PSI qui regroupe les activités autour de la maîtrise de « chaînes logistiques de transformation de la matière et de l’énergie » : l’activité PSI concerne ainsi l’amélioration du processus de prise de décision pour la conception et l’exploitation de procédés, en vue de l’élaboration et la distribution de produits et s’inscrit, de fait, dans une démarche de développement durable et d’innovation technologique.

Les travaux développés depuis quelques années s’inscrivent dans une démarche d’éco-conception de procédés et de systèmes, impliquant des approches de type ACV, ce qui nous amène à « revisiter » les stratégies d’optimisation, en prenant en compte l’aspect multicritère (économique et environnemental) et en proposant des techniques d’aide à la décision dès que plus de deux critères sont impliqués, pour faciliter l’interprétation et la comparaison des meilleures solutions de compromis (collaborations avec le CEA, GdF Suez, Université Orizaba (Mexique), Université Polytechnique de Catalogne…).

BRGM - 3 avenue Claude-Guillemin - BP 36009 - 45060 Orléans Cédex 2 - France - Tél. : +33(0)2 38 64 34 34
Dernière mise à jour : 13-01-2015